Affronter le premier rhume de bébé… sans paniquer!

Bébé se frottant le nez

Même si à la naissance, les bébés héritent partiellement du système immunitaire de leur mère, ils ne sont jamais complètement à l’abri de tous les virus qui provoquent des infections des voies respiratoires supérieures. En fait, les enfants de moins de six ans attrapent en moyenne de six à huit rhumes par année, les symptômes durant chaque fois quelque 14 jours. S’il est difficile de voir souffrir votre tout-petit, sachez que vous pouvez prendre certaines mesures pour favoriser son confort pendant ce premier rhume tant redouté.

Typiquement, les symptômes du rhume apparaissent un ou deux jours après l’exposition au virus. Et le coupable est probablement une personne enrhumée qui a transmis le virus à votre bébé en le touchant, ou encore en toussant ou en éternuant près de lui. La congestion nasale et la fièvre sont des signes qui ne trompent pas, même si quelques nourrissons présentent aussi un écoulement nasal jaunâtre ou verdâtre. Parmi les autres indices, il y a aussi : la toux, l’irritabilité, la difficulté à dormir et un manque d’appétit.

Dans la plupart des cas, votre bébé se remettra d’un rhume sans avoir besoin d’une consultation médicale. Incitez-le toutefois à boire beaucoup afin d’éviter la déshydratation. Si la congestion l’empêche de bien respirer, de boire ou de manger, vous pouvez essayer de dégager ses voies nasales à l’aide d’une solution saline de source naturelle vendue sans ordonnance. Le recours à une poire aspirante en caoutchouc pour retirer les mucosités avant le repas ou le coucher peut aussi être utile, mais cela fonctionne habituellement mieux avec un jeune nourrisson, puisqu’il se laissera plus facilement faire qu’un enfant plus âgé.

L’utilisation d’un humidificateur à vapeur froide dans la chambre du bébé peut aussi contribuer à soulager la congestion et favoriser son confort. Assurez-vous d’en changer l’eau fréquemment et de suivre les directives d’entretien du fabricant pour prévenir la moisissure. Installer le bébé dans la salle de bain pendant que vous faites couler une douche chaude est un autre moyen simple de réduire la congestion nasale, ce qui lui procurera un certain soulagement.

Enfin, une fois votre bébé rétabli, faites de votre mieux pour tenir le rhume à distance en évitant les rapprochements avec les personnes que vous savez malades. Lavez souvent les mains de votre enfant, et enseignez-lui à se les laver correctement quand il en aura l’âge. Veillez aussi à nettoyer les jouets et les aires de jeux, surtout s’ils sont utilisés par plusieurs enfants.

Les complications du rhume

La plupart des bébés se remettront très bien d’un rhume, mais il est bon d’être conscient des symptômes susceptibles d’indiquer des problèmes qui nécessitent une consultation médicale. Alors qu’un rhume a tendance à progresser plutôt lentement, la grippe frappe fort et rapidement, souvent en quelques heures. Si votre bébé se triture les oreilles ou s'il fait une poussée de fièvre de plus de 38 °C après les trois premiers jours de rhume, ce pourrait être le signe d’une infection aux oreilles. De même, si la congestion nasale ne s’est pas atténuée au bout de 14 jours, une infection bactérienne des sinus pourrait être en cause.

Quoi qu’il en soit, si la situation semble s’aggraver plutôt que de s’améliorer, ou si d’emblée les symptômes s’apparentent davantage à ceux d’une grippe qu’à ceux d’un rhume, demandez conseil à votre professionnel de la santé pour aider votre bébé à se rétablir.