Bannière de dauphin Bannière de dauphin

Santé respiratoire

N’ayez pas froid aux yeux

N’ayez pas froid aux yeux

Ça y est, les jours raccourcissent et le mercure chute dans plusieurs coins du pays. Vous entendez l’appel du confort intérieur et êtes tenté de succomber à l’hibernation, quitte à reléguer l’exercice aux oubliettes. Cependant, l’exercice physique est une partie essentielle d’un mode de vie sain. Selon les plus récentes Directives canadiennes en matière d'activité physique, les adultes âgés de 18 à 64 ans devraient faire au moins 150 minutes d’exercice aérobique de moyenne à haute intensité chaque semaine (pour les enfants et les jeunes, on parle de 60 minutes par jour). Même de l’exercice régulier modéré comme la marche peut diminuer le risque de problèmes cardiaques et améliorer la santé mentale.

Ne laissez donc pas la température refroidir vos ardeurs et vous empêcher de garder la forme. En fait, vous pourriez même vous surprendre à préférer l’exercice en hiver aux entraînements sous la chaleur. Voici quelques conseils qui vous encourageront à sortir de votre tanière une fois l’hiver venu.

Habillez-vous adéquatement

En enfilant plusieurs couches de vêtements, vous serez mieux protégé du vent, de la neige et des autres éléments. Vous pourrez même en enlever une couche si vous avez trop chaud. Comme première couche, optez pour des vêtements légers en polyester ou autre matière synthétique qui sécheront rapidement. La laine ou le molletonné de polyester font une bonne deuxième couche qui vous gardera au chaud. S’il pleut ou il neige, portez une troisième couche de vêtements légers et hydrofuges pour rester au sec.

Couvrez vos extrémités

Les tuques et les gants sont des incontournables pour l’exercice à de basses températures, car ils aident votre corps à conserver la chaleur. Les gants empêchent votre peau de gercer et de souffrir d’engelures. Si vous remarquez que votre peau durcit et devient pâle à un endroit particulier lorsque vous vous entraînez à l’extérieur, il peut s’agir des premiers signes d’une engelure. Dépêchez-vous alors de rentrer à l’intérieur et réchauffez tranquillement la zone touchée.

Cherchez un parcours dégagé

Si vous le pouvez, vérifiez à l’avance si votre parcours de marche ou de course a été déneigé et déglacé. Restez dans des endroits bien éclairés lorsqu’il fait noir et évitez les rues achalandées. Après la tombée de la nuit, n’oubliez pas de porter des vêtements réfléchissants pour être bien vu par les automobilistes.

Ne sous-estimez pas l’efficacité de la marche

Exercice des quatre saisons, la marche est un moyen efficace de bouger : il vous suffit de mettre un pied devant l’autre! Si vous ne vous êtes jamais entraîné au gymnase ou n’avez jamais fait d’exercice soutenu, la marche est une excellente activité de départ que vous pourrez poursuivre toute l’année. Selon de nombreuses études menées par des chercheurs de la Harvard Medical School, la marche régulière réduit considérablement le risque de problèmes cardiovasculaires et même de décès .

Pensez à la forme

Lorsque vous marchez, pensez à garder une bonne posture : épaules droites, menton bien haut et regard fixé sur l’horizon. Pliez les bras et gardez-les près de votre torse. Votre dos doit être droit, votre ventre plat et votre postérieur rentré.

N’ayez pas peur de la nouveauté

Il existe un tas d’activités saisonnières pour bouger malgré le froid. Sortez vos vieux patins et rendez-vous à la patinoire du coin en famille. Prenez une luge et dévalez une pente à toute vitesse. Vous pouvez même prendre la voiture et aller faire du ski alpin ou de la planche à neige. Vous n’êtes pas téméraire? Le ski de fond et la raquette feront l’affaire. Sinon, essayez le vélo de montagne d’hiver et l’héliski : sensations fortes garanties!

N’oubliez pas de respirer

Peu importe l’exercice, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur, il est important de pratiquer les techniques de respiration. Essayez d’inhaler jusqu’au compte de deux et d’expirer jusqu’au compte de quatre. L’idéal est de respirer par le nez, car il filtre les particules de poussière de l’air et aide à maintenir un équilibre entre l’oxygène et le dioxyde de carbone dans le sang. Si vous avez le nez bouché ou particulièrement sec pendant l’hiver, vous pouvez utiliser une solution saline de source naturelle pour désobstruer et hydrater vos voies nasales.

Soyez à l’écoute de votre corps

Assurez-vous de consulter votre médecin avant d’entreprendre un entraînement hivernal rigoureux. N’oubliez pas de vous étirer avant et après l’exercice et de bien vous hydrater. Si la température chute sous zéro, il vaut probablement mieux opter pour le tapis roulant ou une autre activité intérieure.