Bannière de dauphin Bannière de dauphin

Santé générale et bien-être

La respiration et le yoga: un duo inséparable

La respiration et le yoga: un duo inséparable

Que faites-vous inconsciemment entre 17 280 et 28 880 fois par jour? Vous inspirez. Vous expirez. Vous inspirez, puis vous expirez encore, et ce, sans même vous en rendre compte. La respiration est pourtant essentielle à notre vie, et bien sûr, à une saine pratique du yoga. Petit résumé des principaux bienfaits de la respiration et des activités qui y sont reliées.

Les bienfaits d’une respiration consciente

Prenez une grande et longue inspiration par le nez, et emplissez vos poumons. Maintenant, expirez complètement. Comment vous sentez-vous? Mieux? C’est normal: la respiration abdominale et profonde atténue les effets du stress, et réduit même les crises de migraines. Le lien entre la concentration et la respiration n’est plus à faire; certaines universités offrent même des ateliers de médiation et de pleine conscience au sein de leur faculté de médecine!

Mais comment respirer?

Vous pensez peut-être qu’il s’agit d’une question rhétorique, mais il existe effectivement plusieurs façons de respirer consciemment. Au hatha yoga, l’enchaînement des postures ne s’effectue jamais au détriment de la respiration, qui doit être pleine et coordonnée avec les mouvements du corps.

La respiration: fondement du pranayama

Dans la tradition du yoga, le pranayama est la discipline liée au souffle, désignant le mouvement respiratoire et celui de la force vitale dans le corps. Il existe plus d’une cinquantaine de différents exercices respiratoires et techniques de pranayama, dont l’ujjayi et l’anuloma.

Ujjayi: Aussi appelée la respiration de l’océan, l’ujjayi consiste simplement à respirer profondément par le nez, en emplissant d’abord l’abdomen, puis la cage thoracique, et finalement, la poitrine et la gorge. C’est cette respiration diaphragmatique qui est généralement privilégiée lors de la pratique du yoga.

Anuloma: Cette respiration alternée est simple à réaliser: inspirez pleinement, puis bouchez l’une de vos narines avec un doigt. Expirez par cette narine, puis inspirez de nouveau. Changez maintenant de narine avant d’expirer, d’inspirer encore, alternant ainsi aussi longtemps que vous le souhaitez.

La meilleure nouvelle dans tout ça, c’est que la respiration est inhérente à la vie, et le yoga vous offre une foule d’outils pour vous y attarder. La prochaine fois que vous ressentirez du stress, c’est simple: prenez une profonde inspiration, expirez complètement et répétez autant de fois que nécessaire! Prenez-vous conscience de votre respiration, volontairement ou non, à certains moments de la journée? Avez-vous des exercices respiratoires à partager avec nous?