Bien manger pour être en santé

Jeune femme mangeant un bol de salade

Une pomme par jour éloigne le docteur pour toujours... On connaît la chanson. Il ne faut toutefois pas oublier à quel point cet adage est vrai. En choisissant de manger un fruit plutôt qu’une poutine, nous prenons une excellente décision pour améliorer notre santé en général et prévenir divers problèmes de santé.

Selon la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, la consommation de repas nutritifs équilibrés et de collations santé peut réduire le risque de maladies du cœur et d’AVC. En effet, en mangeant ainsi, vous fournissez à votre corps des nutriments bons pour le cœur et vous favorisez le maintien d’une tension artérielle et d’un taux de cholestérol et de sucre dans le sang normaux. Ajoutez à cela une bonne dose d’air frais et d’exercice et vous avez la recette idéale pour vivre sainement.

Suivez le Guide

Selon le Guide alimentaire canadien, nous devrions manger une variété d’aliments chaque jour, y compris des fruits et des légumes, des céréales entières, des produits laitiers faibles en gras, des viandes maigres et des légumineuses. Essayez d’éviter le plus possible les produits de boulangerie et de pâtisserie, les grignotines salées et les boissons gazeuses, qui sont faibles en nutriments.

Lisez les étiquettes

Heureusement, l’étiquetage nutritionnel des produits préemballés est obligatoire depuis 2007. Prenez l’habitude de lire la liste des ingrédients et les allégations santé, en vous assurant de bien les comprendre. Le logo Visez santé, apposé sur de nombreux articles vendus à l’épicerie, vous aide à choisir des options santé. Les aliments et plats qui portent ce logo respectent les critères en matière de nutriments établis par la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC à partir du Guide alimentaire canadien.

Planifiez les repas

Une bonne alimentation commence par de bons choix à l’épicerie. Avant de faire vos courses, faites une liste en fonction des repas que vous prévoyez préparer pendant la semaine… et n’y dérogez pas! Essayez d’acheter des fruits et des légumes en saison et congelez-en pour les consommer pendant l’hiver. Si possible, préférez les aliments entiers aux aliments préparés, qui contiennent beaucoup de calories, de gras, de sel et de sucre.

Prenez le temps de bien manger

Malgré le stress de la semaine, les activités parascolaires et les autres engagements familiaux, une bonne alimentation devrait être une priorité. Cuisinez des repas sains en grande quantité la fin de semaine pour les soirs où vous avez l’habitude d’appeler la pizzeria du coin à la rescousse. Il ne vous restera qu’à les réchauffer et à les servir. La sauce pour pâtes en conserve et les légumes coupés congelés peuvent aussi accélérer la préparation des repas. Pourquoi ne pas opter pour un frappé sur le pouce fait de différents fruits et légumes qu’il vous suffit de mélanger au batteur quelques minutes pour nourrir toute la famille? (Petit conseil : une tasse de jeunes pousses d’épinard passe habituellement inaperçue dans un bon frappé aux fruits!)

Cuisinez avec vos enfants

Tous aux fourneaux! Demandez à vos jeunes enfants comme à vos adolescents de vous aider à préparer des repas santé. Vous passerez du temps de qualité avec eux tout en leur apprenant à cuisiner des repas sains dès maintenant. Les bonnes habitudes que vous leur transmettrez aujourd’hui les accompagneront probablement toute la vie.

Savourez les aliments

Quand il vous arrive d’enfin pouvoir profiter d’un bon repas, soyez conscient de ce que vous mangez et prenez le temps de bien savourer les aliments. N’oubliez pas que la congestion nasale et l’inflammation peuvent altérer le goût en réduisant l’odorat. Pendant la saison du rhume et des allergies, l’utilisation d’une solution saline de source naturelle peut vous aider à retrouver l’usage de votre nez… et à savourer chaque bouchée.

Bonne alimentation et exercice physique : même combat

Selon les nutritionnistes, en mangeant bien et en faisant des choix sains, vous devriez avoir toute l’énergie nécessaire pour mener une vie active. Bien qu’il soit important d’inclure l’exercice physique dans vos activités familiales, il faut aussi savoir bien choisir le moment. Par exemple, évitez de prendre un gros repas avant un cours d’aérobie : vous pourriez avoir une sensation de lourdeur. En fait, il vaut mieux attendre quelques heures après un gros repas avant de s’adonner à une activité physique intense.