Yoga : à la recherche du « om »

Jeune femme faisant du yoga

Vous n’avez pas encore essayé le yoga? Peut-être devriez-vous donner une chance à cette excellente activité pour la santé. Les adeptes vous le diront : le yoga augmente la souplesse et la force, améliore la posture, favorise la concentration et la vivacité d’esprit. Il aide même à combattre le stress, à mieux dormir et à rester en santé, recherches à l’appui!

En effet, de nombreuses études ont révélé les multiples bienfaits du yoga pour la santé, de la réduction du stress à la diminution de la pression artérielle. D’ailleurs, des chercheurs de la Harvard Medical School ont récemment découvert que les gens qui pratiquent depuis longtemps des techniques de relaxation comme le yoga et la méditation ont des gènes qui combattent de façon plus active les maladies que ceux qui ne le font pas. De plus, une étude de l’Ohio State University a démontré que la pratique régulière du yoga pourrait réduire la production d’une protéine inflammatoire liée à la vieillesse et au stress.

Bien que ses origines indiennes remontent à plusieurs siècles, le yoga a acquis une popularité bien spéciale chez les Occidentaux depuis quelques dizaines d’années. Fondé sur une combinaison d’exercices, de respiration et de méditation, le yoga cherche à connecter le corps et l’esprit. Il suscite un intérêt manifeste chez des gens de tous âges et de toutes les formes physiques.

Même certains athlètes professionnels de renom tombent sous le charme : Joe Johnson et LeBron James, deux étoiles de la NBA, ont ajouté le yoga à leur programme d’entraînement pour développer des muscles et une colonne équilibrés, guérir leurs blessures et augmenter leur lucidité. Measha Brueggergosman, chanteuse d’opéra reconnue à l’échelle internationale, a fait une crise cardiaque à 31 ans, mais elle enseigne maintenant le yoga entre ses spectacles.

Tout passe par la respiration

Certains types de yoga sont conçus spécialement pour la relaxation, tandis que d’autres visent un entraînement intense. La majorité des variantes comprennent une certaine forme de méditation. Malgré ces différences, tous les styles mettent l’accent sur la respiration.

Deena Rasky, entraîneuse certifiée en yoga Bikram et copropriétaire du studio Active Yoga, à Toronto, s’adonne au yoga et à la méditation depuis plus de trente ans. Selon elle, il n’y a pas de méditation sans exercice ou technique de respiration. « Si on ne peut maîtriser sa respiration, on ne peut réellement méditer, explique-t-elle. La respiration est essentielle à l’introspection, que ce soit sur le plan physique, émotionnel ou spirituel. »

Deena ajoute que pour le yoga et la méditation, il faut idéalement apprendre à respirer par le nez, car cela permet à l’air de circuler pleinement dans l’ensemble du système respiratoire. Elle mentionne d’ailleurs une technique de respiration que les adeptes du yoga utilisent depuis des siècles, la respiration alternée (voir l'encadré « Relaxez en respirant par les narines »), particulièrement efficace pour se calmer lorsque l’on est en fâché ou triste.

Pendant l’hiver, lorsque votre nez est congestionné ou particulièrement sec, Deena conseille d’utiliser tous les jours une solution saline nasale de source naturelle. « C’est la première chose que je fais en me levant. Ça m’aide à mieux maîtriser ma respiration, explique-t-elle. C’est plutôt difficile de se concentrer sur la méditation quand on se demande si on pourra respirer. »

De quel type de yoga s’agit-il?

Il existe de nombreux styles de yoga dont voici certains des plus populaires :

  • Ashtanga (ou yoga athlétique) : considéré comme un entraînement exigeant où les postures s’enchaînent sans arrêt.
  • Bikram (ou yoga chaud) : une série de 26 postures réalisées dans une pièce où il fait au moins 95 °F; l’objectif est de réchauffer et d’étirer les muscles et les ligaments tout en purifiant le corps par la sudation.
  • Intégral : un type de yoga léger qui comprend de nombreux exercices de respiration, des chants et de la méditation.
  • Iyengar : les participants tiennent une posture longtemps en insistant sur l’alignement précis du corps.
  • Kundalini : axé sur les effets de la respiration sur les postures dans le but de libérer l’énergie du bas du corps vers le haut.
  • Viniyoga : postures adaptées aux besoins et aux capacités de chaque personne, synchronisées à la respiration.

Relaxez en respirant par les narines

La respiration alternée est une technique de respiration relaxante et équilibrante éprouvée qui relaxe les nerfs et réduit le stress et l’anxiété. Commencez par vous asseoir confortablement, le dos bien droit. Posez ensuite le premier et le deuxième doigt de votre main droite entre vos sourcils et pressez doucement pour calmer votre esprit. Expirez tout l’air qui se trouve dans vos poumons, puis bloquez votre narine droite avec votre pouce droit et inhalez par votre narine gauche. Bloquez ensuite votre narine gauche avec votre annulaire droit, enlevez votre pouce de votre narine droite et expirez par celle-ci. Inspirez par la narine droite en la bloquant, puis expirez par la narine gauche. Continuez de respirer ainsi pendant quelques minutes, en ralentissant le rythme un peu chaque fois.